Une bonne ampoule est gage d’éclairage optimisé. Pour bénéficier d’un maximum de confort, il est indispensable de choisir un équipement adapté à la pièce. Plusieurs critères sont à prendre en compte dans le choix d’une ampoule code européen. Quelquefois, la sélection peut s’avérer difficile. Pour vous aider, découvrez les détails à considérer.

La puissance et la durabilité de l’ampoule

La puissance de l’éclairage est un facteur clé pour le choix d’une ampoule. Exprimée en watts, elle se décline en plusieurs variétés, pour ne citer que l’ampoule p45t, l’ampoule r2 et l’ampoule r2 12v. La puissance définit également la consommation énergétique de l’ampoule. Celle-ci est plus consommatrice si elle est trop puissante. Une lampe énergivore ne sous-entend pas pour autant un meilleur éclairage. L’efficacité lumineuse et le flux lumineux sont des autres détails qui influent la performance de l’équipement. La puissance maximale du support doit être adaptée au support afin d’éviter les éventuels dommages.

La durabilité de l’ampoule est également un détail important. Elle a une influence sur les coûts de maintenance de l’installation. Cet élément varie en fonction du modèle de l’équipement (lampadaires fluocompactes, LED, tubes…). Comparée aux lampes halogènes et aux lampes fluocompactes, la lampe LED remporte victoire à tous les coups. Elle peut s’allumer et s’éteindre sans se dégrader pendant de longs moments. Notez pourtant que la fréquence d’allumage et d’extinction de l’ampoule aura un impact sur sa durabilité. Voici une astuce pratique pour prolonger la durée de vie de votre lampe halogène : choisissez un modèle de 230 V. Pour obtenir des informations complémentaires sur le choix d’une ampoule, cliquez ici.

Le rendement lumineux de l’ampoule

Le rendement lumineux de la lampe est un détail à bien considérer pour le choix de l’équipement. Il est exprimé en lumens par watt (lm/W). L’efficacité lumineuse indique le rapport entre le volume de lumière générée par l’ampoule et la puissance électrique consommée. Chez certains fabricants, elle est exprimée en lm par m2. Une ampoule traditionnelle produit près de 10 lm/W et une lampe LED génère environ 25 lm/W. Une ampoule basse consommation ou à fluorescence produit près de 80 lm/W. Bref, la lampe fluo éclaire neuf fois mieux pour une même consommation.

En termes d’énergie, toutes les ampoules ne se valent pas : ampoule p45t jauneampoule code européen jauneampoule r2 jaune… À chacune d’entre elles, est associée une classe énergétique allant de A++ à G. Une lampe LED est souvent catégorisée A+. Plus l’ampoule est peu consommatrice, plus elle permet de faire des économies d’énergie.

Le rendu des couleurs, un autre détail à considérer

L’Indice de Rendu des Couleurs abrégé IRC indique la capacité de l’ampoule à renvoyer les couleurs naturelles. Il va de 0 à 100. Pour un éclairage moyennement qualitatif, un IRC autour de 80 fera l’affaire. Un indice de 100 est l’option parfaite pour bénéficier d’un confort d’éclairage optimisé. Entre 55 et 70, le rendu de couleurs est médiocre et convient surtout à un éclairage industriel, signalétique ou publicitaire. Aux alentours de 85, l’IRC est assez correct, mais comprend des teintes plus saturées. À ce niveau, il est principalement adapté à une utilisation en magasins ou en sites publics. Au-delà de 90, l’indice garantit un rendu de couleurs de bonne qualité.